PlastiStop

PlastiStop

A cause de la forte affluence touristique et l’absence d’une stratégie de gestion des déchets locale, l’île de Djerba est aujourd’hui soumise à une importante pollution plastique. Le projet PlastiStop, mené par l’Association Jlij pour l’Environnement Marin AJEM, vise à limiter les fuites de plastique en mer en améliorant la gestion  des déchets sur l’île.

En partenariat avec la Municipalité de Houmt Souk et l’Agence Nationale de Gestion des Déchets (ANGED), le tri sélectif sera mis en place dans un quartier de Mellita. Après 1 année d’ajustement du processus auprès des 100 familles, et en prenant en compte les spécificités de chaque zone, le tri sélectif sera étendu. Ce dispositif s’accompagnera de l’installation de plusieurs équipements de collecte dans les points stratégiques de l’île (proximité de commerces, plages très fréquentées, port…) et d’un engagement de la population et des touristes à travers de nombreuses actions de sensibilisation. Pour faciliter l’appropriation du projet par la population, les citoyens seront également sollicités pour nettoyer et caractériser les déchets des plages de l’île et réaménager un espace public très pollué en un parc récréatif ouvert.

Pour s’assurer de la pertinence des actions menées, le projet s’appuiera sur les résultats d’une étude du contexte local (sources majeures de pollution, principaux obstacles à la mise en œuvre de solutions, acteurs concernés, quantification de la pollution…) réalisée au préalable. 

Avec le soutien de BeMed, l’association a déjà mené 2 autres projets: Plastistop et Plastistop II